Pour aller vers plus de conscience...

Savourer l'instant ... le printemps qui s'éveille

Être attentif à l'instant présent, sans a priori, permet de laisser survenir quelque chose qui vient nous surprendre. Mettre l'accent sur les plaisirs du quotidien est à la portée de chacun d'entre nous. Attirer l'attention de son enfant sur la délicate architecture d'un bourgeon, sur l'odeur d'une feuille de menthe froissée entre les doigts,  la saveur d'une fraise, se laisser sentir la douceur du soleil sur sa peau, la caresse du vent, ne requiert pas de compétence particulière... si ce n'est d'y être soi-même sensible.

Cultivons cette capacité à “laisser être” comme le fait si bien l'enfant !

Du temps pour rêver

Pour toucher le meilleur de soi, il faut déjà se donner du temps pour rêver. Des pauses où l'imagination peut se mettre en marche et nous permettre de nous voir autrement.

Être là.

Quand tu marches, marche. Quand tu es assis, sois assis. Surtout, n'hésite pas. Yu-Men

Cultiver l'art de l'instant présent...

«Dites toujours "oui" au moment présent. Qu'y aurait-il de plus futile, de plus insensé, que de résister intérieurement à ce qui est déjà? Qu'y a-t-il de plus fou que de s'opposer à la vie même, qui est maintenant, toujours maintenant? Abandonnez-vous à ce qui est. Dites "oui" à la vie et vous la verrez soudainement se mettre à fonctionner pour vous plutôt que contre vous.»

– Eckhart Tolle, Le pouvoir du moment présent

Pratiquer l'art de ne rien faire.

A savoir s'asseoir 5 minutes et se concentrer sur sa respiration.

Lorsque celle-ci devient régulière et lente, nous parvenons à l'harmonisation de notre paysage intérieur.

Jouer avec les enfants, rire avec eux. Retrouver un peu de spontanéité, de joie de vivre.

L'enfant qui est en vous ne demande qu'à s'exprimer.

Quelle place lui laissez-vous ?

L'art de la respiration

La pratique de la respiration m'invite à cet instant à arroser les graines positives de joie, d'amour, de calme, de tempérance et renforce mes capacités. Je me pose un instant, je me laisse respirer avant de reprendre le cours de mes activités, peut-être avec un autre regard sur moi-même...

Le réveil intérieur

A toutes les heures, un réveil intérieur sonne et je prends conscience de mon corps, de ma posture. Je repère mes tensions musculaires et je les libère en respirant dedans. Je sens ma mâchoire contractée, je la relâche, je respire dedans et sur chaque expire j'invite cette partie du corps à se relâcher davantage... Et je reprends mon activité avec une énergie différente.

Le contact avec soi

Aujourd'hui je prendrai au moins cinq minutes pour être en contact avec moi-même. Pour écouter ma respiration, pour inviter venir le calme intérieur, pour être dans l'instant présent.

Je marche de tout mon corps...

Je marche de tout mon corps... et à chaque pas j'installe le calme à l'intérieur de moi. Je laisse de coté les soucis, les préoccupations du jour. Je me centre sur ce qui se passe en moi, sur ma respiration, sur le calme qui inévitablement s'installe  à chacun de mes pas.

Sans analyse ni jugements

Aujourd'hui je porte un autre regard sur moi-même, j'ose me regarder autrement. Je respire, je m'observe sans jugements.

La juste posture

A différents moments dans la journée je suis attentif à ma posture, au contact de mes pieds sur le sol, à la position de mes jambes, les tensions dans mes mains, mes doigts, mes mâchoires. Je respire profondément, j'accueille les sensations du corps après avoir modifié si besoin ma position, ma posture.